St Charbel était un moine et ermite libanais

Retable à N D du LIBAN

Une statue imposante représentant le Saint patron du Liban a été installée, dimanche 20 août 2017, à Faraya, sur les hauteurs du district de Kesrouan au Liban.

Née des mains de l’artiste libanais Naef Alwan, la statue de St Charbel ferait presque de l’ombre au Christ Rédempteur de Rio de Janeiro : en effet, si cette dernière mesure 38 mètres (dont 8 mètres pour son piédestal), celle de St Charbel n’a pas à rougir de ses 27 mètres pour 7 de large, et ses quelques 40 tonnes.

Elle sera consacrée le 14 septembre prochain, au cours d’une messe pour la fête de l’Exaltation de la Croix.  St Charbel était un moine et ermite libanais de l’Église maronite. À l’origine de nombreux miracles, dont celui de son propre corps découvert imputrescible, il a été canonisé par le pape Paul VI en 1977 et est particulièrement vénéré par l’Église libanaise qui l’a choisi pour saint patron.

Vénéré le 24 juillet dans le rite romain, St Charbel est le Saint libanais le plus célèbre de l’Église catholique.  St Charbel Makhlouf, de son vrai nom Youssef Makhlouf, est le saint libanais le plus vénéré. Né en 1828 et mort en 1898, ce prêtre et moine-ermite libanais attire de nombreux pèlerins du monde entier, notamment en raison de ses nombreux miracles et guérisons. Pour info : L’église de ND du Liban a été inaugurée il y aura bientôt 6 ans (17 octobre 2011). Elle a apportée à notre communauté un lieu, une lisibilité bien utile à la paroisse et aux Mandelociens.                                                        La Rédaction

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.