50 ans de présence capverdiennes dans le diocèse

Dimanche 27 octobre 2019, l’église Notre Dame auxiliatrice, place Dom Bosco, à Nice, a accueilli une centaine de fidèles pour fêter, tous ensemble, les 50 ans de présence de Capverdiens catholiques dans le diocèse de Nice.

Ce fut une après-midi riche en découverte, en action de grâce et en partage.

Premier volet, la découverte… le Cap-Vert est un archipel d’îles avec 10 îles principales. La première partie de l’après-midi fut consacrée à la présentation de ces îles. L’archipel du Cap-Vert fut découvert au XVème siècle par divers navigateurs portugais.

Ainsi, le Cap-Vert, ancienne colonie portugaise, a gagné son indépendance le 5 juillet 1975. Chaque île à sa propre identité et c’est ce qui fait le charme et la force de ce « petit pays ». N’hésitez pas à prendre des billets pour le Cap-Vert, quelle que soit la période, pour aller découvrir la diversité de ce pays.

Deuxième volet : rendre grâce… par la célébration eucharistique. Rendre grâce à Dieu pour la continuité et l’ancrage de la foi catholique des communautés capverdiennes dans le diocèse de Nice. Cette constance fut possible par la foi solide des immigrants capverdiens mais aussi par l’accueil et la bienveillance d’aumôniers et de religieuses du diocèse de Nice, tels que Père Fazzi et Sœur Agnès.

Durant cette messe, présidée par Monseigneur André Marceau, concélébrée par plusieurs prêtres du diocèse et par Père Antonio Manuel Ferreira (plus connu sous le nom de Père Ima), délégué de l’évêque de Santiago (Cap-Vert), le Cardinal Arlindo Gomes Furtado, notre évêque nous a rappelé  que le Christ nous appelle à l’UNITE et à l’HUMILITE. Monseigneur Marceau a également évoqué le Pape François qui nous invite à accueillir l’autre avec ses richesses et ses différences, à aller à la rencontre de l’autre…

De plus, le Cardinal Arlindo Gomes Furtado a également souhaité participer à cette célébration par le biais de Père Ima, spécialement venu du Cap-Vert pour cette occasion. A la fin de la messe, Père Ima a lu le courrier du Cardinal Arlindo, dans lequel ce dernier évoque tout l’amour et la gratitude qu’il peut avoir pour le diocèse de Nice.

Enfin, pour renforcer l’amitié existante entre le diocèse de Nice et le diocèse de Santiago, le Cardinal Arlindo a renouvelé son invitation pour notre Evêque André à venir participer, en 2021, à la grande fête de Saint Remi (15 janvier), dans la ville de Tarrafal sur l’île de Santiago

Troisième volet : le partage. C’est avec des spécialités capverdiennes sucrées et salées que s’est terminée cette après-midi. Le buffet fut accompagné de musiques et de danses traditionnelles du Cap-Vert, principalement le Funana et le Batuko.

        Quelques paroissiens de St Vincent de Lérins étaient présents pour cet anniversaire. En voici un léger mais intense témoignage : « Accueil, générosité et partage d’amitiés,…, des valeurs précieuses qui nous ont unis, le temps de quelques heures… », « Une merveilleuse Eucharistie avec nos frères du Cap-Vert… quels beaux moments d’unité et de fraternité et de joie vécus avec le Seigneur… », « Un moment de partage privilégié et rare qui a envahi nos cœurs d’une énergie incroyable, nos esprits d’une joie immense… Tout cela au sein d’une magnifique église…»                                        Adrienne, Anne et Patricia

Alors, vous qui avez une communauté capverdienne dans votre paroisse, « venez et voyez…». « N’ayez pas peur !!! ».

N’ayez pas peur de venir à la rencontre de l’autre durant ces messes animées par des Capverdiens (et non pas des messes pour les Capverdiens ;)… venez découvrir, partager, chanter et faire Eglise ensemble.   

Diana Mendés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.