Bonne et sainte année 2020 !

Je ne peux pas ne pas commencer cette rencontre sans vous partager dès maintenant ma joie, et j’imagine que la sienne est encore plus grande, de savoir que Marc Tongalahy, notre séminariste, sera ordonné diacre en vue du sacerdoce le dimanche 23 février à 15h à la cathédrale de Nice par Mgr Marceau, notre évêque. Merci Seigneur, de nous donner cette joie et cette occasion de voir ton Eglise se construire dans les sacrements. Et merci de nous avoir confié Marc…

Notre Paroisse a traversé des moments difficiles encore cette année, avec les inondations qui nous ont frappés deux fois en novembre et décembre, sans compter la tempête : certains d’entre nous ont tout perdu, beaucoup luttent encore contre les conséquences (perte de leur voiture, de leurs affaires…). Merci à ceux qui les ont aidés, merci au Secours Catholique qui a mis en place une cellule à Pégomas pour venir en aide à ceux qui en avaient besoin. Merci à la conférence Saint-Vincent de Paul qui a aidé et aide nos frères les plus démunis ou dans la détresse. On manque de volontaires, alors n’hésitez pas à les rejoindre !

Notre Paroisse a aussi de bonnes nouvelles : deux églises sont en travaux pour qu’elles puissent continuer à être ouvertes.

L’église de la Napoule dont le toit et le clocheton ont été refaits, grâce au soutien de nombreux paroissiens, des « amis de la Napoule », et Caritas International qui nous a octroyé un don exceptionnel. Grâce à eux et à vous, les travaux ont été possibles et ont été réalisés, nous permettant de remettre également en place La Croix jadis sur le fronton de l’édifice, et de remettre le coq girouette au clocheton, objets confiés à l’artiste théoulien Fortuné Evangélisti. D’autres travaux seront mis en route comme le chauffage, au gaz, qui date de 1974, qui sera remplacé par des moyens plus modernes et moins dangereux ; les cloches et la peinture…

La Chapelle ND des Mimosas : son toit a été réparé, les pins élagués, la peinture intérieure refaite, un carrelage au niveau de l’autel et des chapelles latérales pour remplacer la moquette, ancienne et abimée, et même achevée par le Curé avec des charbons d’encens sortis inopinément un vendredi de septembre (mea culpa!!!). Les fresques et le chemin de croix sont en train d’être rénovés par les soins et le talent plusieurs fois reconnus de Christiane Parmentier.

Cette année, je souhaiterais que s’accomplissent les indispensables travaux pour mettre la maison paroissiale de Pégomas à un niveau digne de ses activités, notamment auprès des enfants du catéchisme et des familles qui y viennent, en mettant l’électricité externe, l’isolation et la tisanerie en état.

De même, l’accueil de l’église Ste-Marguerite devra être repensé et réaménagé pour répondre à une véritable qualité de vie paroissiale. La rénovation de cette vénérable église est prévue dans la suite de ces travaux : nous mettons en place avec le diocèse un calendrier et un budget raisonné pour que la confiance que vous nous accordez et les dons que vous faites soient utilisés pour donner de l’avenir à notre Eglise.

Je tiens ainsi à redire mon immense reconnaissance à tous celles et ceux qui prennent soin de nos églises : à nos bénévoles, qui accueillent ou nettoient, qui transmettent la foi, se mettent au service de leurs frères et sœurs, qui font vivre et permettent de célébrer le Seigneur.  

Un merci particulier aux relais qui aident les prêtres et particulièrement le curé à avoir un pouls le plus juste possible de la santé de nos communautés. Un énorme merci à notre économe paroissial, Claude-François Leloup, et à son épouse qui le voit souvent partir batailler pour régler les problèmes dans la paroisse. Là aussi, les volontés pour aider et soutenir sont les bienvenues. Un merci soutenu à nos trois personnels : Patricia Blanchard, Véronique Delor et Catherine Denoyer. Un merci à mes confrères qui m’aident à répondre aux défis de l’Evangile.

Les réussites comme les échecs, les épreuves comme les défis, nous permettent finalement de vérifier une seule chose, et non la moindre, notre capacité à nous aimer les uns les autres, et à faire confiance en notre Dieu.

Je voudrais enfin remercier les municipalités qui ont contribué, depuis les huit années où j’exerce ma charge curiale, à l’entretien des bâtiments dont elles ont la charge : la municipalité de Théoule-sur-Mer qui a entièrement reconstruit l’humble église Ste-Germaine de Pibrac, la municipalité de Mandelieu qui a remis en état et investi dans le presbytère et l’église de Capitou, qui a refait le parvis et la mise en valeur de la Napoule.

La municipalité de Cannes, et la communauté d’agglomération de Cannes-Pays de Lérins, avec qui nous avons travaillé pour l’embellissement et la rénovation du parvis de Ste-Marguerite et qui a mis en place le splendide éclairage nocturne.

La municipalité de La Roquette, qui a refait l’intérieur de l’église (étanchéité, mis aux normes, peinture…).

La municipalité de Pégomas, qui, en particulier grâce à Mme Florence Simon, a mis en place un très beau sas à l’entrée de l’église et a permis la réalisation des travaux dans la sacristie et au presbytère.

La municipalité d’Auribeau, qui a fait la mise aux normes de l’électricité et de l’accessibilité, et qui a soutenu le projet de la crèche permanente, œuvre de Marie et de notre regretté Jacques Vacance.

Un grand Merci à nos élus qui œuvrent pour le Bien de tous et qui n’hésitent pas à porter des projets nous permettant de prendre soin de notre patrimoine commun et bien plus.

Je salue Mme Michèle Paganin qui nous fait l’amitié d’être là et qui est toujours fidèle. Et surtout, un immense merci à vous tous qui chaque jour permettez à notre paroisse d’être belle et vivante.               

Abbé Franklin Parmentier, Curé de la Paroisse

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.