Historique

Le pays d’Avinionet L’époque Gallo-Romaine A l’époque gallo-romaine, notre territoire est connu sous le nom de Pagus Avinionensis, c’est-à-dire « Pays d’Avinionet » ou d’Avignonet en provençal. Il est divisé en plusieurs domaines appelés « castrum » : – Avinionetum (Minelle)

En 1762, la chapelle Saint-Pons, face aux ruines du château de Mandelieu, est tellement délabrée que l’Évêque de Fréjus exige l’édification, au nouveau village de Capitou, « d’une église décente, convenable et assez spacieuse pour contenir le nombre des habitants,

Les Origines Ce n’est qu’en l’an 1026 qu’apparaît sur différents documents des moines de Lérins le terme de « Castrum Roquetta ». Ce castrum est donné à l’abbaye par Aldebert, évêque d’Antibes.Il est également précisé qu’en 1109 Pierre Ismidon, seigneur du

L’Eglise St georges L’année 1707 verra pour la seconde fois la destruction totale du village, cette fois par les troupes d’Eugène de Savoie cantonnées dans la région. Il ne reste que quelques courageux qui « montent » au village actuel,

La Maison des Saints Anges C’est en 1873 que les sœurs de la providence de Gap s’installent à la Bocca, d’abord à la maison OCRAM, dans la verrerie, où elles déployèrent leurs activités pendant 50 ans. Elles s’installèrent ensuite rue

La Bocca – La Verrerie

La Verrerie Les seuls bâtiments construits dans la première moitié du 19ème siècle étaient une bastide : la villa « Farigoulette ». Tout le quartier de la Bocca d’aujourd’hui n’était alors qu’une simple ligne de dunes. Le véritable décollage du

ipsum felis tempus ut quis, ut venenatis vulputate, odio consequat.