JUBILE D’ARGENT SACERDOTAL

 Mon action de grâce à Dieu.

  Mes remerciements à mes frères et sœurs en Christ.

 

 

 

 

 

 

 

L’événement de ce jour, mon Jubilé d’argent sacerdotal, éveille en moi une reconnaissance particulière, car il me donne l’occasion de rendre grâce à Dieu pour le don de la vocation sacerdotale.

Il y a vingt-cinq ans, Il m’a tendu la main, sans aucun mérite de ma part. Par son fils Jésus, il m’a fait le don précieux d’être prêtre. Aujourd’hui il nous a permis de commémorer cet événement qui a changé radicalement le cours de ma vie. Je voudrais commencer ce mot de remerciement en laissant parler les versets 12,13 et 14 du psaume 115 que je récite depuis mon ordination sacerdotale au début de chaque célébration eucharistique: « Comment rendrai-je au Seigneur tous les biens qu’il m’a fait ? J’élèverai la coupe du salut, j’invoquerai le nom du Seigneur, je tiendrai mes promesses au Seigneur, oui, devant tout son peuple ».

Ce soir, avec vous je bénis le Seigneur, car tout est grâce et tout concourt au bien et au salut de ceux que Dieu aime nous dit l’apôtre Paul…  Et je sais qu’Il m’aime. L’amour qu’il me porte ne dépend sans doute pas de ce que je suis ni ce que j’ai pu faire. En voulant devenir prêtre, je n’avais aucun rêve, mais tout simplement un grand désir de Le servir, Lui, le seul Maître.

Vraiment, il est juste et bon de faire de ce jubilé une occasion, non seulement de reprendre conscience du don de Dieu qu’est la vie sacerdotale, mais aussi et surtout de lui en rendre grâces et de l’en bénir dans la joie, avec et comme la Vierge Marie, notre Mère du ciel : « Mon âme exalte, exulte mon esprit en Dieu mon Sauveur. Car le Seigneur fit pour moi des merveilles. Saint est son nom. »   Ce soir, je remercie infiniment et affectueusement mes parents qui m’ont donné la vie, une éducation de base solide et chrétienne; ils m’ont soutenu en toutes circonstances. Ils sont au Bénin, mais ils sont bien représentés par ma cousine Cécile DEGUENON qui est là parmi nous. Aujourd’hui elle  me fait le grand honneur d’assister à la messe de mon jubilé.

Je remercie aussi, de façon particulière, mes confrères d’ici et d’ailleurs avec qui j’ai appris à faire tous les jours l’expérience merveilleuse de la mission, du partage et de la fraternité.

Permettez-moi de citer ceux qui sont présents ce soir pour m’entourer.  Le Père Paul CHALARD notre ancien curé et le Père Guy LARGILLIERE le curé de la paroisse Saint Nicolas. Ils se sont joints à nous pour louer le Seigneur à cœur joie. J’exprime ma vive et respectueuse reconnaissance au Chanoine Christian NEUMANN qui a accepté de prononcer l’homélie de cette eucharistie, et que j’aime  affectueusement depuis que nos chemins se sont croisés en 2001. Il était alors le curé  de la paroisse saint Nicolas et doyen des Pays de Lérins.

Cher Père, merci pour vos bonnes paroles, merci pour la richesse et la profondeur de vos enseignements. J’exprime également ma vive et respectueuse reconnaissance au Chanoine Jean-Marie STIFFA qui m’a toujours été proche. Je lui dis un merci cordial.

Je remercie particulièrement le Père Franklin PARMENTIER, notre curé. J’ai une très grosse dette de reconnaissance envers lui. Avec les uns et les autres, il a organisé cette fête.

Je prie le Seigneur de le bénir pour son zèle dans sa maison et dans tout ce qu’il fait de bien dans sa charge d’âmes. Qu’il étende ses limites et le comble au-delà de son désir.

Je témoigne ma profonde gratitude envers les animateurs, les relais, les accueillants de toutes nos communautés chrétiennes et à tous mes frères et sœurs de notre paroisse et ceux de la paroisse Notre Dame de vie du Cannet. Enfin, je témoigne ma profonde gratitude envers tous ces anonymes au cœur d’or qui ont donné le meilleur d’eux-mêmes pour que ce jubilé d’argent soit un moment convivial. Vous avez bien fait de venir partager ma joie, je dirais notre joie et notre prière d’action de grâce. Je crois en votre amitié. Je sais qu’elle est forte, sincère et profonde.

Que la grâce de Dieu soit toujours sur vous et qu’Il vous bénisse abondamment.                        Père LALEYE Angelo

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *