Le diacre Marc médite les textes du mercredi 22 avril 2020

Chers frères et sœurs, nous savons que très souvent ce n’est pas évident de dire la vérité. Pas mal de fois, c’est la peur qui nous empêche de dire la vérité. Nous manquons d’audace devant l’autorité qui détient le pouvoir. Aujourd’hui, la parole de Dieu nous parle de la grandeur de son amour. Aucun pouvoir en ce monde ne peut empêcher la manifestation de cet amour. La première lecture nous parle de la libération des Apôtres prisonniers à travers l’intervention de l’ange du Seigneur. L’évangile quant à lui nous relate les prouesses de l’intervention de Dieu en envoyant son propre Fils unique pour nous sauver et manifester son amour envers nous.

D’une part, dans la première lecture, les grands prêtres ainsi que les sadducéens, pleins de malveillance firent arrêter les Apôtres et les mirent en prison à cause de leur enseignement. Mais pendant la nuit, l’ange du Seigneur ouvrit la porte de la prison: « Partez, tenez-vous dans le Temple et là, dites au peuple toutes ces paroles de vie. »

Tel est l’ordre de l’ange qui les délivre. Ce n’est pas pour se tirer d’affaire ou de les faire prendre une bonne vie reposante. C’est bel et bien pour reprendre et relancer leur activité évangélisatrice en annonçant les paroles de vie au peuple.

Chers bien-aimés, l’ange du Seigneur libère les disciples de la prison pour les envoyer. Ce temple vers lequel ils sont envoyés c’est l’Église, c’est nous. Nous avons besoin de cette annonce des paroles de vie dans notre quotidien. Nous sommes le temple vivant du Seigneur. Sa parole, en demeurant en nous, nous fait demeurer en Lui.

D’autre part, l’évangile nous parle de Dieu Amour. Dieu a tant aimé le monde. C’est Dieu qui prend l’initiative et  envoie son propre Fils unique pour l’offrir en sacrifice pour le salut de l’homme. C’est donc la merveille devant nos yeux. Ce que Dieu a de plus précieux, il nous le donne. « Dieu a envoyé son Fils dans le monde, non pas pour juger le monde, mais pour que, par lui, le monde soit sauvé. » Dieu ne vient pas pour condamner. C’est son souhait de sauver et de donner la vie. En outre, à travers les œuvres de son Fils, Dieu nous a communiqué sa vie et son amour pour tous les hommes et femmes de ce monde. Il est le chemin de vie, la source de vie, le pain de vie et la parole de vie. Tout homme et toute femme qui croit en lui, ne périra pas mais aura la vie éternelle.

Chers frères et soeurs, soyons fiers de notre foi. Demandons la grâce de l’audace et la joie d’être des témoins pour porter la parole de vie. Dieu est toujours à nos côtés. Attachons-nous au Christ ressuscité qui nous donne la vie. Faisons un choix judicieux de demeurer dans son amour pour marcher dans la lumière vers la vie éternelle. Amen.

Diacre Marc Tongalahy.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.