Le P Ildpehonse médite les lectures du jeudi 7 mai 2020

Chers amis, bonjour !

Voici les lectures de ce jour :
– Première lecture : Ac 13,13-25
– Ps 88(89), 2-3,21-22,25.27
– Jn 13,16-20

Nous sommes dans le contexte de Pâques caractérisé  par le dynamisme qui guide les Apôtres et les premiers disciples du Christ. Jésus continue à enseigner l’humilité et la voie royale pour acquérir le royaume et en faire part: l’accueil de sa parole. 

Au premier abord,  avec la résurrection du Seigneur il se passe quelque chose d’extraordinaire. La rencontre avec le Ressuscité donne aux disciples une force d’annoncer cet événement inouï. Le Ressuscité a rassuré ceux qui l’ont rencontré. Ainsi donc Paul, debout dans la synagogue, peut rendre témoignage à la vérité en relatant toute l’histoire du salut; comment Dieu a guidé son peuple pour lui susciter un descendant du Roi David. C’est le sauveur : « De la descendance de David, Dieu, selon la promesse, a fait sortir un sauveur pour Israël : c’est Jésus, dont Jean le Baptiste a préparé l’avènement. « L’Esprit Saint continue son oeuvre dans le parcours d’évangélisation des disciples. 

Ensuite, la sève de l’évangélisation est contenue dans ce que les disciples ont reçu. C’est leur adhésion à l’enseignement de Jésus qui suscite en eu l’ardeur d’annoncer la Bonne Nouvelle. Jésus est le Modèle de l’humilité et de la fidélité. Au fait, c’est en faisant comme Lui que tous les reconnaîtront. D’une part, ils doivent être des témoins dans le service. Ils sont persuadés que leur oeuvre doit avoir des jalons dans l’humilité de Jésus qui s’est mis à servir durant toute sa vie terrestre. « Amen, amen, je vous le dit : un serviteur n’est pas plus grand que son maître. » D’autre part, cette annonce dont ils sont porteurs est intimement liée à la fidélité : « Celui qui me reçoit, reçoit Celui qui m’a envoyé. « 

En somme,  c’est la foi en Dieu qui soutient l’œuvre des disciples car l’accomplissement de la promesse de ce Dieu qui renouvelle sa présence dans la révélation : « Vous croirez que moi, JE SUIS « . C’est la foi en ce Nom glorieux de la divinité qui est venu pour donner la vie au monde. L’activité apostolique s’enracine dans cette vie nouvelle qui se déploie dans toute sa splendeur au travers de l’accueil de la parole annoncée avec fermeté et assurance. « Si quelqu’un reçoit celui que j’envoie, il me reçoit moi-même.  » Amen.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.