Le P Jean-François médite l’évangile du mardi 31/03

Partage de l’évangile du jour : Jn 8, 21-30

«Quand vous aurez élevé le fils de l’homme, alors vous comprendrez que moi, JE SUIS, et que je ne fais rien de moi-même ».

Voilà la réponse de Jésus à la question des Pharisiens « Toi, qui es-tu ? ». On ne peut pas connaître le Seigneur par des simples raisonnements. Il faut d’abord les yeux de la foi. Avec leur incrédulité, les Pharisiens ne le connaissent jamais. Sinon quand ils l’auraient élevé, crucifié  sur la Croix. Jésus crucifié, c’est le signe grand et définitif  de l’Amour du Père pour l’humanité abattue. « Vous comprenez que moi, JE SUIS » : oui il est celui qui était au commencement, maintenant et toujours et dans les siècles des siècles. En ce temps de carême, tournons notre regard sur le Christ élevé sur la croix jusqu’à la résurrection. Ce mystère de l’Amour qui n’est reçu que par un désir et une attente d’être sauvé. La venue de Jésus nous offre la délivrance. Prions pour que nous soyons délivrés de cette épreuve qui menace le monde. En unions de prière pour les malades et les morts de la pandémie, pour les soignants et les chercheurs et surtout pour les pays pauvres qui n’ont de quoi résister contre les maladies.

Prêtons les mots de Thérèse de l’Enfant Jésus à sa sœur Céline : « Regarde ces plaies… regarde Jésus dans sa face…Là tu verras comme il nous aime ». « Si tu regardes ce JE SUIS, élevé de terre, tu y trouveras tout parce qu’il est toute ma Parole et ma Réponse ».

Père Jean-François RANDIMBIARISON

En union avec l’Eglise toute entière et surtout avec les chrétiens de la Paroisse Saint Vincent de Lérins, et pour que notre église ne soit pas déserte, je célèbre la Sainte Eucharistie dans notre église Saint Pierre chaque jour à 10 h 15 mn.

Que Dieu tout-Puissant nous bénisse. Amen.

1 commentaire

  1. Volan Helene
    Reply

    Merci à nos prêtres qui nous aident réfléchir et mediter les textes du jour.
    Merci à Franklin et Marc pour le rendez vous de chaque midi. J’ai pris conscience de l’importance de ce moment ensemble car aujourd’hui j’ai vainement tente d’avoir la messe en direct sur le site. Et non plus sur Facebook. J’en ai été profondément attristée même si j’ai réussi à suivre une messe en différé. Il m’a manqué la relation avec les visages’ les voix connus et aimes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.