Présentation de Marc Tongalahy pour son diaconat

L’image contient peut-être : Marc Tongalahy, sourit, debout

Père,

Je suis heureux, ce soir, de vous présenter Marc notre frère, pour que vous l’ordonniez diacre en vue du sacerdoce pour le diocèse de Nice.

L’origine de sa vocation s’enracine dans une vie chrétienne familiale forte, et en particulier son père, catéchiste, qui a joué un grand rôle dans le développement de sa foi.

C’est en l’an 2000 que Marc a commencé dans son pays Madagascar un chemin de préparation. Tout d’abord dans la vie religieuse chez les frères capucins, où il allait prononcer ses vœux et être ordonné diacre en 2011. Mais des tensions internes au cœur de l’ordre des capucins malgaches ont fait que Marc et 6 autres frères, dont Marcel et Etienne, aujourd’hui séminaristes de notre diocèse, n’ont pas été admis à prononcer leurs vœux ni être ordonnés.

Par la suite, Marc a été envoyé à Rome pour poursuivre des études. Arrivé à Nice par le biais du Fr Antonio, rencontré à Rome, il s’est engagé dans une fraternité de laïcs : les Petits Pèlerins Pauvres de la miséricorde, une communauté de frères au service des plus pauvres et des gens de la rue, lui permettant de continuer à vivre la spiritualité Franciscaine qui l’a toujours façonné, accompagné par le P Patrick Bruzzone dans la paroisse de St-Pierre de l’Ariane.

Poursuivant son chemin au séminaire de Bordighera, puis dans notre diocèse, son désir de devenir prêtre pour le diocèse de Nice a émergé et s’est fortifié.

Depuis maintenant près de trois ans, vous l’avez confié aux prêtres de la paroisse St-Vincent de Lérins où il a continué son discernement, alternant l’expérience paroissiale et les études au séminaire St-Luc d’Aix en Provence, séminaire où il est heureux. Vous l’avez successivement admis comme candidat au sacerdoce pour notre diocèse et institué lecteur et acolyte.

Pendant ces trois années, il a pu découvrir les richesses et les pauvretés de la vocation de prêtre diocésain, différente de la vie religieuse, s’attachant à perfectionner son français, à devenir autonome dans sa vie spirituelle, matérielle, mais aussi dans ses choix.

Marc a pu gagner ainsi confiance en lui, grâce aux relations qu’il a rapidement su développer. En effet, d’un naturel souriant et chaleureux, malgré une certaine timidité, Marc sait développer des liens fraternels avec son entourage. Serviable et dévoué, Marc saura sans nul doute faire sienne l’exhortation de saint Polycarpe : « Être miséricordieux, zélés, marcher selon la vérité du Seigneur qui s’est fait le serviteur de tous ». 

Marc est un homme de prière, d’écoute, et même si la langue reste parfois un obstacle, il sait être persévérant et attaché au bien.

Dans ses différentes activités paroissiales, il a manifesté un réel désir de faire connaître le Christ et d’annoncer la Bonne Nouvelle du Salut. Auprès des familles en deuil, il a su dépassé certains écueils, et de nombreux témoignages font écho à sa manière de rendre visible l’Eglise accompagnant les hommes dans un chemin de foi et d’espérance. Auprès des servants de messe, Marc a construit, en collaboration avec les plus anciens, une dynamique au service de la liturgie, la rendant belle, souriante et fraternelle. Il participe aussi à des groupes de prières, à une maison d’évangile et a à cœur de s’inscrire dans l’élan donné par Mission Azur et la transformation pastorale.

Marc aime l’Eglise et a su trouver sa place dans la paroisse.

Il aura besoin de persévérer dans ses efforts pour mieux parfaire son expression orale, sa confiance en lui et sa capacité à prendre des décisions, mais je ne doute pas qu’il saura, pour cela, s’appuyer sur ses confrères pour avancer.

Le peuple chrétien a été consulté, et ceux à qui il appartient d’en juger ont donné leur avis. Aussi j’atteste que Marc a été jugé digne d’être ordonné diacre en vue du sacerdoce.

l’abbé Franklin Parmentier,
curé-doyen de la paroisse St-Vincent de Lérins
s’adressant à Monseigneur André Marceau, évêque de Nice

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.