TÉMOIGNAGE

En 2013, le décès de mon épouse m‘a plongé dans un profond désarroi. Nous avons eu 2 enfants, 4 petits-enfants, 4 arrières petits. J‘avais du mal à surmonter cette épreuve de la vie, sur avis médical, j‘ai été suivi par un psychologue pendant 18 mois. Enfin je sortais de cette période difficile et j’ai senti en moi comme un appel auquel je me sentais en état de répondre.

Il est certain que l’Esprit Saint m’aidait, me poussait en un élan pour aller vers plus de prières, vers Dieu plein de miséricorde, d’amour, qui pardonne nos errements, nos fautes. Je continuais à faire des séjours de retraitant au monastère de l’île de Lérins.

Je réservais mon lundi après-midi pour participer, en la chapelle de Capitou, à la récitation du chapelet suivi de la messe.  Enfin je retrouvais un équilibre moral et souhaitais le conserver pendant ce dernier parcours de vie. C’est dans la chapelle de Capitou que j’ai été invité au parcours ALPHA de la saison 2015.   J’ai fait mon 1er parcours comme invité. A mon arrivée à la 1ère soirée, j’ai été surpris de l’accueil chaleureux, puis par les soins apportés au lieu de réception.

Après le  repas servi par les « serviteurs », le programme de la soirée se déroulait: présentation de livres, chant de mise en train, témoignage,  puis échanges fraternels en petits groupes…

Pour moi, le point d’orgue fut le temps de ces échanges sur des thèmes proposés par le Parcours ALPHA.   Ce 1er parcours ma tellement apporté de joie, de sérénité et de paix en moi que je me suis inscrit à nouveau, et cette fois-ci, comme « serviteur », pour le parcours 2016, puis pour celui de 2017.   Il m’a été demandé d’être priant, en binôme avec un autre serviteur. Après le repas, dans l’oratoire, nous étions en prières aux intentions de tous les participants « alpha » invités et serviteurs.  Aujourd’hui, je me sens plus près du Seigneur, plus près de mon prochain et je peux leur parler plus facilement, plus directement. L’Esprit Saint est présent et je sais qu’il me guide.

Au printemps 2016 j’ai été invité à participer au pèlerinage diocésain annuel de Lourdes, dans le groupe « malade/handicapé ».    Tout d’abord réticent, je pensais au « fauteuil roulant » ou à la voiturette obligatoire tout au long du pèlerinage.     Oui mon humilité allait en prendre un coup! Cependant j’ai accepté un peu à reculons.

Et puis…..Au 3è jour de ce pèlerinage, le MARDI dans l’après-midi, je me suis senti immensément bien de me trouver dans  ce sanctuaire, dans la prière, le recueillement, mais aussi dans la joie,  cette fin de semaine fut pour moi comme un feu d’artifice.    Pour moi c’est inexplicable…C’est un don du ciel…

Pour tous ses bienfaits, pour tout ce qu’il  m’a donné dans la vie, j’offre ce bref témoignage pour lui dire:      « MERCI SEIGNEUR »                         Maurice GOTON (92 ans, à Mandelieu depuis 1987).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *