Théou-liens : lien social et masques pour tous !

Article reproduit avec l'aimable autorisation du maire de Théoule, Monsieur Georges Botella.

Initié par la mairie de Théoule Sur Mer, le bouche à oreille a réuni à ce jour plus d’une cinquantaine de bénévoles pour la création de masques depuis le mardi 7 avril. Avec plus de 2000 masques distribués à ce jour, pour petits et grands, conformes aux normes AFNOR, c’est une chaleureuse initiative face à la pénurie que subit notre pays.

Les conditions sanitaires pour cette équipe de bénévoles sont de mises avec l’application systématique des gestes barrières. Notamment, la mairie a pris l’initiative de dépister chacun des bénévoles.

Les masques ont pour nom Théou-liens : « c’est l’idée qu’on se fait de Théoule avec le lien entre les personnes ». « Une belle aventure, humaine et faite de bon cœur ! » où se créent des liens aussi bien d’amitié entre les bénévoles, que la perspective d’une solidarité dans la création de masques qui permettent la prévention de tous face au coronavirus : « Je protège les autres et donc par là je me protège aussi ». Chacun vient de manière la plus spontanée qui soit, tous niveaux et professions confondus, pour mettre sa main à la pâte et ainsi fournir pour chaque Théoulien et Théoulienne un masque de protection : « dans un véritable esprit d’équipe et une belle ambiance chaleureuse, tout le monde participe » à l’effort collectif. « Cela permet de sortir un peu et de faire quelque chose de bien, les journées passent vite plutôt que le temps soit long pendant ce confinement ! ».

La fabrication se fait tous les matins dans la villa de Mon Plaisir, et l’entrain est tel que la fabrication se poursuit à la maison : « les maris et les enfants aident à épingler, puis après maman passe à la machine à coudre ». Les masques suivent une chaîne de production bien ficelée digne d’une grande entreprise de textile avec « un résultat semi professionnel : 2 couches de coton et une couche de viscose au milieu, toujours aux normes » face à l’exigence sanitaire. « On commence par couper un carré de 40/20cm, puis de 20/20cm, on place la doublure au milieu des deux carrés ainsi que deux épingles, on surfile pour pas que cela puisse s’effilocher, on coupe ce qui dépasse pour les imperfections. Puis les bénévoles le font de chez eux. Tout revient par paquet de 25, et c’est ensuite systématiquement vérifié ». « C’est toute une organisation »  imprégnée du fordisme dans la division des tâches, qualité et quantité au rendez-vous.

Côté tissu, il provient principalement pour le moment de la Vallée de la Lys dans le nord de la France, véritable patrimoine français dans l’artisanat du textile. Originaire de là-bas, Véronique, une des référentes de cette initiative, a fait acheminer par un ami transporteur du coton de 160g de très bonne qualité, héritage de son père, tissu qui dormait dans la maison familiale. La qualité du coton est « haut de gamme et donc inusable, les masques sont lavables à l’infini ».

Les élastiques sont fournis par la mairie, tout comme les machines à coudre.

Côté esthétisme, les bénévoles comptent bien lancer une ligne pour cet été, avec des motifs provençaux par exemple.

Ces masques sont destinés à toute la population. Ils sont mis sous enveloppe « on a préféré les enveloppes au plastique, plus écologique ». Les enveloppes sont également distribuées aux médecins de la commune, ainsi que sur les marchés maintenus et les lieux commerçants pour les civils. Les enfants n’ont pas été oubliés : « il leur en faudrait un par jour pour pouvoir en changer. On a pensé à des rayures sur le masque afin qu’ils puissent inscrire leurs noms et ne pas les confondre avec ceux de leur camarades ».

Lavable et réutilisable, une seconde distribution sera prévue afin que chacun puisse avoir deux masques.

« Les bénévoles se disent épanouis et sont même venus travailler un premier mai. C’est le retour des petites mains grâce à la crise, maintenant ces personnes savent coudre » et cela débouchera peut-être sur l’ouverture prochaine d’un atelier de couture…

Un très bel élan de solidarité dont on ne peut que féliciter et remercier cette belle équipe !

Rendez-vous à la villa Mon Plaisir si vous voulez en être !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.